Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

battage a l'anciennePlus disponibleAquarelle au format 40cm sur 30cm  .Le battage à l'ancienne      Le battage prit son essor dans la deuxième moitié du 19e siècle avec les locomobiles à vapeur.Un bon batteur au fléau battait 50 à 80 gerbes par jour. Ce travail pénible durait des mois et un vannage était nécessaire pour trier le grain de la menue paille.Avec la vapeur, la batteuse mécanique parvient à battre 100 à 250 gerbes en une heure, tout en effectuant le vannage. L'ensemble du travail est fait en3 ou 4 jours et la récolte est prête à être vendue.     La locomobile était chauffée au charbon et pour éviter qu'une étincelle ne mette le feu à la paille, elle était reliée à la batteuse par une longue courroie.Pour permettre l'usage de ces machines onéreuses et peu utilisées dans l'année à tous les cultivateurs, on créa des entreprises de battage qui se déplaçaient de ferme en ferme avec leur matériel et leur personnelBattage a l'ancienne en 1900, aquarelle sur papier au format 30cm sur 40cm.

Tag(s) : #Mes tableaux
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :